Accueil‎ > ‎

Phases de transition

L’évolution des systèmes de peuplement n’est ni continue ni linéaire. Elle comprend des trajectoires stables et des transitions de phase marquées par des dépendances historiques locales et régionales. Ces transitions (colonisation de nouveaux continents, diffusion de l’agriculture, apparition des villes, transitions démographique et urbaine de l’ère industrielle) ne se sont pas produites dans tous les territoires au même moment ni dans les mêmes conditions. L’hypothèse est qu’il existe cependant des récurrences et nous proposerons des représentations formalisées des processus qui engendrent, sur le temps long, tantôt des trajectoires plus ou moins continues et prévisibles et tantôt des bifurcations, ou phases de transition, orientant l’évolution vers des attracteurs différents. On s’intéressera en particulier à la complexité spatiale des transformations et au rôle des interactions locales et régionales dans les grandes transitions des macro-variables mondiales.